Un coup de cœur avec 4 rééditions à figurer dans votre discothèque

4 rééditions : le concert mythique de Benny Goodman en 1938 au Carnegie Hall – la résurrection de Count Basie en 1952 avec son nouveau chanteur – Duke Ellington à Newport édition 1956 – Sidney Bechet l’unique.

Benny Goodman – The Complete Legendary 1938 – Carnegie Hall Concert

Benny Goodman : un concert mythique enregistré en 1938 au Carnegie Hall à New York avec une mixité de musiciens et des invités prestigieux : Lester Young, Count Basie, Teddy Wilson, Buck Clayton, Fletcher Henderson… du jamais vu où pour la circonstance des musiciens blancs et noirs jouent ensemble à l’invitation de Benny Goodman. Deux heures de concert, des pubs à découvrir et une partie d’un show radiodiffusé 2 jours plus tard. Une très belle aventure musicale et un double album exceptionnel. Benny Goodman Carnegie hall concert. The complete legendary 1938 chez American Jazz Classics.

Count Basie Swings – Joe Williams Sings

Count Basie avec son nouveau chanteur Joe Williams, c’est la seconde version de la machine à swing en 1952 après celle des années 40 qui eut un très grand succès jusqu’au début des années 60. Une magnifique collaboration entre piano et chant qui réinvente le style avec un chanteur mais aussi arrangeur d’exception. Joe Williams permet à l’orchestre de Count Basie de se réinventer et de « groover » mais aussi d’obtenir un grand succès jusque dans les années 60. Un bel album produit par Essential Jazz Classics – 24 titres avec de nombreux bonus.

The Unique Sidney Bechet

Sidney Bechet. Encore un album de légendes et une belle réédition avec toujours cette rage de jouer de Sydney Bechet dont on ne se lasse pas.
Des bonus irrésistibles comme summertime, mais surtout Strange fruit dans une version très caractéristique, totalement différente de celle par exemple de Billie Holiday. Le légendaire «Petite Fleur » clôture l’album. Les mélodies chères à Sidney Bechet sont toujours présentent avec un coup de cœur pour « Si tu voyais ma mère ». Sidney Bechet est accompagné par « la fine fleur » des musiciens comme Sidney de Paris, Pops Foster, Manzie Johnson, Jonas Jones, Walter Page entre autres… Un album incontournable et à figurer dans votre discothèque. The Unique Sidney Bechet est produit par Matchball records

Ellington At Newport – The Complete 1956 Performances

Duke Ellington. Une opportune réédition qui nous permet de replonger dans le Newport Jazz Festival de 1956. Duke Ellington est au sommet de son art avec des solistes très talentueux comme Paul Gonsalves, Clark Terry, Johnny Hodges et bien d’autres. Pour mémoire le concert qui eu lieu le 7 juillet 1956 se termina par une standing ovation. On retrouve 15 titres, l’ambiance et les performances sur le CD 1 et 17 titres dont 9 enregistrements studios et 3 broadcast et plusieurs autre découvertes sur le CD 2.

Encore un album à avoir dans sa discothèque ! Duke Ellington The Complete Newport 1956 Performances est produit par American Jazz Classics.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s